Poules et Oies : Favoriser la ponte et limiter l'agressivité des mâles, le tout sans se facher avec ses voisins.....

"Les jars sont agressifs et dangereux (il parait même qu'ils peuvent vous casser une jambe)...... Mon coq était tellement mauvais qu'il a fini aux Morilles....Mes oies ne pondent pas...... Mes poules ne pondent plus...... les coqs se battent entre eux.... les voisins sont réveillés à 5 heures du matin..."    C'est la mode de la basse-cour, mais avec pas mal de préjugés !

Revenons à la réalité du terrain ! Nous avons envie d'avoir plein d'oeufs et peu de soucis

Plan de bataille :

  • Ne pas facher ses voisins
  • Faire pondre sa basse-cour
  • Ne pas se faire agresser par son coq ou son jar

I La campagne - les voisins et le bruit

Un coq chante, mais il est plutôt facile de le faire taire (opération fiable à 95% chez les espèces de taille petite à normale, plus délicate chez les très petites espèces de type Sebright ou Sabelpoat).

Joli coq Sabelpoat en train de faire son cocorico du matin

sabelpoat-coq-cocorico-1.jpg

Mais ce n'est pas le seul souci de notre jolie campagne.

Les gens sont stressés, fatigués, ont leurs propres problèmes (chômage, divorce, ou tout simplement difficultés financières, de santé, etc...), ce qui les rend nerveux

Aux dernières nouvelles nous avions reçu les informations suivantes :

  • Les maires des petits villages contraint d'éteindre le clocher de leur église le samedi et dimanche matin
  • Les agriculteurs contraints de retirer les cloches des vaches (elles servent à signaler leur présence)
  • Les plaintes anti-coq se multiplient

Pendant que Téléphones portables, ondes Wifi et autres prédateurs de nos neurones continuent très silencieusement de nous griller les cellules....

Ne serions nous pas en train de nous tromper d'ennemi ? Débat ouvert. Dans l'attente nous vous conseillons :

  1. D'ouvrir plus tard à votre basse-cour le dimanche matin (10 heures ?)
  2. De les mettre dans le noir pour la nuit (ça limite les chants nocturnes qui peuvent se manifester à 2 ou 3 heures du mat.)
  3. De partager le fruit de votre bonheur : les oeufs ou la viande, ça aide à redonner à nos basse-cour une place dans notre société.
  4. De maintenir de bons rapports basés sur le dialogue et la courtoisie : nous avons tous des raisons d'être grognons.
  5. D'avoir des animaux propres : pas d'odeur svp !

 

II Faire pondre sa basse-cour : poules et aussi les oies

Les poules et les oies ont des oeufs et des performances différentes, mais ils ont des besoins assez similaire pour pondre :

ferme-5-1.jpg

  1. Les animaux n'aiment pas pondre dans la Merde : nettoyez régulièrement vos poulaillers et mettez leur de la paille fraîche, vous allez vite voir que les performances s'améliorent.
  2. Poules ou Oies pondent pour se reproduire, s'ils n'ont pas de coq ou de jar, les femelles vont pondre, mais moins car elles ne sont pas sollicités d'un point de vue hormonal. Mettez un mâle et regardez la différence : le poulailler est paisible, les poules confient la surveillance à leur coq et pondent en paix. Idem chez les oies.
  3. Dernier critère important : l'alimentation, vos poulaillers ne sont pas des poubelles et vos poules autant que vos oies ne consomment pas exclusivement vos déchets. Elles doivent disposer, à volonté de céréales, de protéines et de verdure pour les oies. A défaut de temps, acheter un aliment industriel vaut mieux que de ne rien leur donner ou que des déchets.
  4. Attention aux animaux fatigués : ils ne pondent pas, en cette saison, coccidiens, parasites internes et poux de poules peuvent stopper la ponte en quelques jours.

(nous ferons bientôt un billet complet sur l'alimentation des poules, oies et chevaux ainsi que lamas)

Lorsque ces 4 critères sont respectés, la ponte doit monter rapidement si vous n'avez pas un temps trop chaud ou trop froid.

III Gérer l'agressivité des mâles (Coq ou Jar)

       Le Jar

La plupart des gens croient que le Jar est dangereux. C'est assez faux, il est effrayant parfois (c'est un gros bluffeur), mais rarement dangereux.

Jar en position d'attaque typique : le bec en avant, un risque très faible de blessure réelle

jars-attaque-01-2012.jpg

Le Jar a un bec rond et il n'a pas d'ergot, il ne vole pas et ne griffe pas. Dans le pire des cas, un solide coup de bec peut faire un gros bleu ou une petite blessure non grave, sauf chez un jeune enfant. D'ailleurs de jeunes enfants n'ont rien à faire dans une basse-cour.

Le Jar se livre essentiellement à une manoeuvre d'intimidation destinée à protéger sa famille, surtout en période de ponte et de couvaison.

Pour limiter ses "attaques", menacez le et distribuez lui un "petit coup de pied au cul" à la première attaque. Si il vous sent ferme et déterminé, il ne remettra pas ça avant longtemps....Il est bien évident que s'il vous sent timide et effrayé, il en déduit que ça marche et il devient de plus en plus démonstratif.

Beaucoup de gens ont peur suite à une mésaventure datant parfois de l'enfance, où ils ont été poursuivi par 1 à 2 oies "féroces".

       Le Coq

Le coq est potentiellement dangereux, surtout si il est gros et assez âgé. Un enfant ne doit pas rentrer dans un poulailler seul. Le coq le plus apprivoisé peut devenir agressif en période de ponte et de couvaison (Printemps), soyez donc vigilant. Ils ne font que défendre leur "famille".

Coq dans une attitude d'agression : plumes du cou gonflées, projection de l'ergot en avant, un risque de blessures avec saignement

paddoue-16-2012.jpg

Le coq a un bec pointu et "crochu" ainsi que des ergots très efficaces, il vole et attaque éventuellement par derrière, mais aussi de face. Pour attaquer, il vole à hauteur et projète ses ergots en avant. Les blessures peuvent être importantes, les pantalons peuvent être troués, un enfant peut se faire agresser au visage.

Comment faire :

  1. Un coq ingérable finira aux morilles ou au vin....
  2. Un coq qui n'est agressif qu'en période de reproduction pourra être géré avec un peu de prudence et un bon balai (ils en ont peur)
  3. Un coq juste un peu susceptible acceptera en général son soigneur connu et limite ses agressions à des visiteurs étrangers
  4. Votre prudence consiste à ne pas leur tourner le dos trop tôt

 

Méfiez vous bien plus du coq que du jar... 

IV Pour la bonne bouche : les oeufs d'oies à consommer ?

Oui bien entendu, et ils se gardent comme les autres.... Mais ils sont plus gras et ne se consomment pas de la même façon :

  • Fabuleux dans la patisserie
  • Excellents en oeufs au plat
  • A éviter en oeufs cocotte ou à la coque

Les oeufs vous apportent toutes vos protéines animales et leurs graisses sont très digestes à dose normale. Les poules d'ornement pondent comme les autres et si vous nourissez bien votre basse-cour, vos oeufs vous le rendront !

jars;coqs;oeufs;ponte;bio;soins aux poules;agressivité;reproduction

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site