Nouveaux campagnards qui ne supportent pas la campagne : débat ouvert

Voilà : d'un coté, la campagne profonde : vaches, mouches, chevaux, moutons, bouses, cloches, clochers, poules, coqs qui chantent, odeurs, etc....

De l'autre les nouveaux campagnards assistés de leurs avocats et des juges ! Plus un  bruit, plus une odeur, plus une mouche qui vol.

Difficile ! Difficile de renier le droit au silence chez une personne insomniaque qui vient chercher la paix  dans nos campagnes. Mais très difficile d'imaginer une campagne aseptisée qui n'existe pas.

Devons nous revendiquer notre droit à nos nuisances habituelles ? Certaines communes en sont à faire signer des chartes imposant aux nouveaux citoyens de la campagne de tolérer nos petites (et joyeuses) habitudes.

QUe se passerait-il s'il n'y avait plus de vaches, plus de poules et plus d'abeilles (ça pique) ? Merci de bien vouloir donner votre avis afin que nous puissions donner de l'ampleur à ce mouvement.

Aucun sujet dans ce forum.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site